mardi 6 janvier 2015

Mort en 2014 : Johnny Winter (vidéo)

Johnny Winter (23/2/44 - 16/7/2014) est décédé en pleine tournée, dans une chambre d'hôtel près de Zürich. Deux jours auparavant, il était encore sur scène, en France, au festival blues de Cahors. Âgé de 70 ans, il avait commencé à enregistrer dans sa quinzième année. Guitariste virtuose, chanteur volcanique, il avait joué avec beaucoup d'autres pointures, et navigué de conserve avec son frère Edgar, autre surdoué (et autre albinos). Il produisit plusieurs albums de Muddy Waters lorsque le label Chess, sur lequel celui-ci enregistrait, disparut. Cela lui permit de réaliser un rêve de jeunesse : jouer avec le géant qu'il admirait immensément.
Couvert de distinctions, classé 63è dans une liste des meilleurs guitaristes dressée par le magazine Rolling Stone en 2003, Johnny Winter nous laisse vingt-six albums, sans compter les compilations et un foisonnement d'enregistrements pirates. Il fut l'une des innombrables étoiles qui brillèrent au firmament de Woodstock, en 1969. Ici, il y interprète Mean Town Blues.



Vous pouvez faire connaître ce blog en choisissant l'un des moyens (Facebook, Twitter, Blog This, Mail) proposés par la petite barre ci-dessous.
Vos pouvez être prévenu/e de chaque parution en cliquant "Messages (Atom)" tout en bas de la page d'accueil.
Retour à l'accueil

Mots-clef : Johnny Winter, Edgar Winter, WoodstockBlue Kiss, blues, rock, blues-rock, country-rock, vidéo, concert, live.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour ! Pour poster un commentaire, vous devez choisir, sous la fenêtre de rédaction, une "identité", LE PLUS SIMPLE (mais le moins visible, c'est en bas de la liste) ETANT DE COCHER "ANONYME" - ce qui ne vous empêche bien sûr pas de signer votre message si vous le souhaitez - .
Merci de participer à la vie de ce site, sauf bien sûr par des propos haineux, racistes, sexistes etc. auquel cas votre message sera effacé. Les messages en langage SMS le seront "oci", de même que ceux qui n'ont rien à voir avec le sujet de l'article. Voilà, c'est à vous...