mardi 6 janvier 2015

Mort en 2014 : Bobby Keys (vidéo)

"Booze and pills and powder,
You gotta choose your medicine.
Well here's another goodbye to another good friend"...
(Keith Richards, "Before they make me run").


Quand les mains de Bobby Keys (18/12/1943 - 2/12/2014) ne tenaient pas un saxo, souvent elles tenaient une bouteille - quand ce n'était pas les deux, comme sur la couverture de son unique album solo -. Trop souvent pour son organisme, qui a déclaré forfait sous les coups d'une cirrhose. Keys avait collaboré avec de nombreuses pointures (Buddy Holly, avec qui il avait joué à l'âge de 15 ans, Clapton, Lennon, Harrison, les Who, B. B. King, Barbara Streisand...), mais sa vie musicale est surtout ancrée dans la carrière des Rolling Stones, avec qui il faisait équipe depuis la fin des années 60.
La suite :

Si les Stones furent longtemps célèbres pour leurs excès, Keys les dépassait dans ce domaine, au point que le groupe dut se passer de ses services pendant une dizaine d'années, leur sideman devenant trop incontrôlable. Il fallut Keith Richards, qui considérait le saxophoniste comme son meilleur ami, pour convaincre Jagger de le réintégrer.
Les Stones se sont déclarés atterrés par son décès, et Keith parle de lui, de l'ami comme du musicien, avec tendresse dans le magazine Rolling Stone .  Il dit avec justesse que Bobby Keys a branché des millions de gens, même si beaucoup d'entre eux ne savaient même pas qui il était. Découvrez ici une superbe collection de dix solos offerts par Keys aux Stones. Le plus connu était celui de "Brown Sugar" (c'est en l'entendant le présenter que Jagger craqua et rompit le ban). Dans la version live ci-dessous, on voit relativement peu le saxophoniste, mais écoutez à quel point il porte le morceau, non seulement pendant le solo, mais d'un bout à l'autre.
Oh, et Bobby Keys a écrit une autobiographie, comme Keith et dans le même style parlé ("I mean, lock a door and I wanna unlock it", "Keith would buy these little fish that they’d serve down there, which I thought were french fries until I noticed that the french fries had eyes in ’em".), le titre est "Every Night Is A Saturday Night", cela en dit suffisamment.




  Vous pouvez faire connaître ce blog en choisissant l'un des moyens (Facebook, Twitter, Blog This, Mail) proposés par la petite barre ci-dessous.
Vous pouvez être prévenu/e de chaque parution en cliquant "Messages (Atom)" tout en bas de la page d'accueil.
Retour à l'accueil

Mots-clef : Blue Kiss, blues, rock, blues-rock, country-rock, vidéo, concert, live, Bobby Keys, Rolling Stones, Brown Sugar.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour ! Pour poster un commentaire, vous devez choisir, sous la fenêtre de rédaction, une "identité", LE PLUS SIMPLE (mais le moins visible, c'est en bas de la liste) ETANT DE COCHER "ANONYME" - ce qui ne vous empêche bien sûr pas de signer votre message si vous le souhaitez - .
Merci de participer à la vie de ce site, sauf bien sûr par des propos haineux, racistes, sexistes etc. auquel cas votre message sera effacé. Les messages en langage SMS le seront "oci", de même que ceux qui n'ont rien à voir avec le sujet de l'article. Voilà, c'est à vous...